Depuis le temps qu’elle en rêvait, Damaris avait enfin trouvé une place dans sa carrière de rêve, la réputation des Leroux en matière de compétence lui aurait bien servit. Un homme étrange est un jour venu jusque chez elle pour lui proposer un travail en or, très bien payé, avec beaucoup de risque, tout ce qu’elle avait toujours voulu en somme. Elle était donc devenu cheffe d’une équipe de désamorceurs de bombe. Et elle était douée, très douée, le risque ne faisant qu’amplifier ses talents. Elle et sa femme, Catheline, vivaient toutes deux dans un bonheur que peu de choses aurait pu troubler à ce moment précis. Catheline avait réussit à gérer son magasin de musique de telle façon qu’il était désormais parmi les magasins les plus cotés de la ville, et toutes deux étaient quasiment des légendes locales question compétences. Elles avaient la réputation de pouvoir tout faire, tout réparer, sans le moindre effort et plus efficacement que n’importe qui, que ça soit rénover une voiture, coudre une garde robe complète ou jouer un morceau de piano, rien ne semblait leur être impossible. Leur enfants étaient quasiment tous partis à l’université quelques mois auparavant, à l’exception de Gauthier, leur aîné, qui avait déjà une vie familiale et professionnelle bien avant que l’université ne soit ouverte. En bref, elle avait une vie proche de la perfection selon elles.

Cependant, il arrive à tout le monde de commettre des erreurs, et Damaris n’en est pas exempte. Un jour, alors qu’elle et son équipe rentrait d’une dure journée de travail, iels sont allé voir un match de baseball pour se détendre un peu. Il est difficile de résumer l’événement mais essayons tout de même. Alors qu’elle croquait dans son hot-dog, une alerte à la bombe retentit dans le stade. Bien sûr, il y eu une panique générale et un mouvement de foule, mais elle était là et elle pris les choses en main. La bombe devait être dans le stand de fromage fondu, elle et son équipe tentèrent tout ce qu’ils purent pour la désamorcer. Et ils réussirent. Cependant le stand n’ayant pas été éteint et étant sans surveillance depuis plusieurs dizaines de minutes, il se mis à déborder de façon incontrôlable et finit par lui-même causer une explosion fromagère qui recouvrit tout le stade. Suite à cela, le chef de Damaris, intolérant au lactose la renvoya pour incompétence. Ainsi fut brisé son rêve. Elle n’eut pas même la force de supplier son supérieur. Ou bien elle était trop fière pour ça, difficile à dire. Elle passa de longues nuit à déprimer et à se morfondre sur son sort, malgré les tentatives de Catheline de lui redonner le moral.

Cependant, elle finit par s’en remettre, pensant à tout ce qu’elle avait déjà accomplit avec sa femme et sa famille. Pensant à l’avenir de ses derniers à l’université, où ils ne passeraient sans doute pas leur temps à faire la fête et où ils étudieraient assidûment. Pensant à son aîné qui avait une fille adorable et un mari gentil comme tout. Tous les rêves ne sont pas fait pour se réaliser, mais ça ne doit pas nous empêcher de trouver le bonheur là où il est déjà.

Écrit le 22 Fructidor 229.